Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

EXTRÊME IMPORTANCE ET URGENCE

NE REJETEZ PAS TOUT EN BLOC, N'ACCEPTEZ PAS TOUT SANS RÉFLÉCHIR...

EXERCEZ VOTRE DISCERNEMENT !

" LA LIBERTÉ COMMENCE OÙ L'IGNORANCE FINIT. " VICTOR HUGO

" TOUTE VÉRITÉ PASSE PAR TROIS STADES :

EN PREMIER LIEU, ON LA RIDICULISE ;

EN DEUXIÈME LIEU, ON S'Y OPPOSE VIOLEMMENT ;

ENFIN, ON L'ACCEPTE COMME SI ELLE ALLAIT DE SOI. " SCHOPENHAUER

CLIQUER ICI AUSSI


La grippe A H1N1 Dr Eduard Van den Bogaert lundi 28 septembre 2009.

Orateur : D Eduard van den BOGAERT est médecin homéopathe et praticien en biologie totale des êtres vivants.

Descriptif : LA GRIPPE A H1N1 : paniquer ou prévenir ?

Depuis des mois, les médias européens martèlent les cerveaux des « clients » potentiels d’informations alarmantes concernant l’éventuelle épidémie mondiale de grippe A H1N1, mexicaine ou porcine. De telles campagnes réveillent les mémoires d’épidémies dramatiques (grippe espagnole, peste, choléra, …) et favorisent le développement d’un climat de psychose collective mondiale et de comportements paranoïaques (masques, anti-viraux, vaccins, isolements, …)

Or, le stress constitue un des premiers facteurs de perturbation de notre système immunitaire.

L’IM-UNITE, c’est lorsque nous ne sommes plus en unité entre notre intérieur et notre extérieur.

Le monde religieux d’abord, scientifique, industriel ensuite, nous ont laissé croire que l’erreur « maladisante » était intérieure et le salut extérieur, ce qui leur a conféré le pouvoir de nous vendre, à grands profits, rituels et préparations pharmaceutiques. Dans l’inconscient, c’est comme si les vaccins de la science avaient remplacé les exorcismes pour prévenir les attaques des virus « démoniaques », et les anti-viraux les absolutions.

Ceux qui font preuve de bon sens et d’attention soutenue depuis tous ces mois, se sont rendu compte des nombreuses incohérences existant entre les déclarations de l’OMS, les laboratoires pharmaceutiques et d’analyses, les politiciens par rapport à la réalité de terrain des médecins généralistes.

La grippe, comme toute maladie, a une fonction biologique d’évolution ou de survie, et se développe dans un contexte particulier de stress de mourir et de panique pour l’avenir, tel que celui de la première guerre mondiale ou de la crise économique mondiale.

Quand l’économie se grippe, et que les individus deviennent frileux à vendre et à acheter, et égoïstes (chacun pour soi), ils s’enferment chez eux, sans bouger ni respirer. Or, toutes les populations à risque (crèches, hôpitaux, prisons, maisons de repos, …) présentent en commun le fait d’être enfermées dans des endroits trop réduits pour pouvoir bouger et respirer, c’est-à-dire vivre.

La meilleure prévention serait peut-être donc de ne pas oublier de vivre, de bouger, de sortir à l’air pour contacter les autres solidairement.

Lieu :

  • Liège : Lundi 28 septembre 2009 à 20h 120 Boulevard d’Avroy à 4000 Liège (Arcanes de la connaissance)